AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A world without you [Pv Alicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cara Alizade
    ♣Dancing 'til the morning on a velvet sky, Racing to the top with golden rays of light♣

avatar

♣ Messages ♣ : 32
♣ Date d'inscription ♣ : 14/11/2010
♣ Localisation ♣ : Slovenie
♣ Métier ♣ : Archéologue

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: A world without you [Pv Alicia]   Jeu 2 Déc - 22:47

Marchant dans la poussière de son pays natale, la jeune blonde essayait de trouver des vivres. Des médicaments, de la nourriture, des bandages… Bref tout ce qui pourrait s’avérer utile. Et pour cela elle avait décidé de sortir de sa grotte et d’aller à la grande ville. De retourner à l’université, car aller au centre commercial risquait de s’avérer inutile, après tout c’est toujours les centre co’s qu’on pille. Alors avec le temps il ne devait plus rien y être, du moins d’utile et d’intéressant. Mais peut-être qu’à l’université de Ljubljana si. Cela avait couté plusieurs jours de marches à la jeune femme pour arriver dans la grande cité de Ljbljana, là ou elle était née et là ou elle était aller à l’université. Marchant dans ses rues désertes, elle ne pouvait s’empêcher de se retrouver dans le passé. Combien de fois est-ce qu’elle n’avait pas parcouru ses rues ? Combien de fois est-ce qu’elle n’avait pas fait ce trajet en allant à l’université ? Cara avait été celle qu’on traite de folle parce qu’elle n’avait pas arrêté à son premier master, non elle avait voulu obtenir un autre. Mais qu’en pouvait-t-elle ? Elle aimait apprendre. Marchant dans l’allée qui menait à l’université, elle trouvait l’endroit bien calme. Peut-être même trop calme. Mais elle n’avait vu aucune machine et pas de cadavre ou autre chose qui pourrait indiquer la présence de quelqu’un. Poussant doucement la grande porte, Cara se retrouvait bien vite dans l’hall d’entrée de l’université. Elle fermait les yeux un court instant. C’était comme ci les bruits d’autre fois lui revenait. Les étudiants qui descendaient les escaliers, les professeurs qui discutaient… Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour retourner dans cette époque. Ouvrant finalement les yeux, elle devait avouer que l’université n’était plus qu’un simple bâtiment. Toute sa splendeur d’autre fois avait disparut.

Continuant à marcher dans les couloirs, elle ne put s’empêcher de s’arrêter devant le bureau d’un de ses professeurs… Son mentor… Celui qui avait été un vrai père pour elle, et qui était mort à cause de la météorite. Posant sa main sur la poigné de la porte, elle hésitait. Elle savait que cela allait lui causer de la douleur, revivre des vieux souvenirs étaient toujours remplit d’une certaine mélancolie et douleur. Mais elle ouvra la porte et rentrait dans le bureau. S’arrêtant près du bureau, elle regardait la photo qui s’y trouvait. D’un doux murmure elle disait tout en prenant la photo entre ses mains.

« Vous me manquer, professeur. »

La vie était dure, surtout si on n’avait plus personne vers qui se tourner. Cara déposait la photo, et marchait vers la petite librairie au fond du bureau. Passant sa main sur certains dos des livres, elle se mémorisait le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Dim 5 Déc - 21:25

    Que fais-je ici ? Je n'ai aucune destination … je marche selon le lieu où l'on m'envoie. Je n'ai même pas de mission, je ne sais pas ce que je fais. Je m'ennuie, sûrement. C'est ça, ce que ressentent les humains, quand ils n'ont rien à faire ? Intéressant … je prends note, donc. M'échapper rapidement de cette piteuse situation avant de devenir comme ces gens que l'on enferme dans les asiles parce qu'ils deviennent « fous ».
    Dans le fond, j'aimerais bien être comme eux. Savoir ce qu'ils ressentent quand ils sont destinés à finir là-bas. En fait, je me demande surtout comment cela est. Et pour tous les sentiments, d'ailleurs. Parce que moi, en tant que robot, je ne sais que mimer. Je ne sais pas ressentir. Et ça, les gens ne le comprennent pas. Peut-être par manque d'intelligence ? Qui sait ? Pas moi, en tout cas.


    La demoiselle s'avança, frappant dans un caillou, allant dans un endroit encore « inconnu ». Son déplacement l'avait menée jusqu'en Slovénie. Et une fois encore, elle ne savait pas où ses pieds allaient la mener. L'ennui la poursuivait, devenant « ami » avec son habituel silence. Elle soupira, regardant autour d'elle. L'endroit était vide, laid. La Slovénie n'était pas un lieu pour elle. Sa seule préoccupation était de récupérer des informations et partir, finalement.

    Tss, ce lieu est tellement ennuyant … je n'ai plus envie de rester. Si seulement quelque chose pouvait m'intéresser … Elle aperçu une université, dans le lointain. Poursuivant sa quête d'informations, elle s'y rendit, ouvrant la porte, débouchant sur de longs couloirs. Sa marche reprit. Tiens, tiens … une université … un bâtiment où les gens vont pour étudier, en somme. Peut-être que quelque chose ici attirera mon regard. Ce serait bien. Cela changerait la journée, surtout. Parce que je m'ennuie à un point dingue, là …

    Alicia traversa lentement le corridor, ses yeux se posant un peu partout pour détailler chaque chose pouvant s'avérer intéressant. Certaines fenêtres laissaient passer la lueur du soleil, lui montrant d'autres petites choses, ce qui pourrait peut-être lui servir. Puis, à force de marcher, elle arriva vers les salles de classes. Poussant lentement la porte de l'une d'entre elle, la demoiselle se détailla à peu près tout ce qui se trouvait dans la pièce, regardant le tableau noir avec attention. Quel matériau avait été utilisé pour le faire ? La technologie était-elle si avancée que dans certains pays, ici aussi ? Era n'avait-elle pas tout cassé ? Hmm … Le robot de sexe féminin fut très attirée par ce qui se trouvait là. Ses recherches commençaient à faire partir l'ennui qui la hantait. Elle quitta la salle et en chercha une autre.

    Hmm … en fait, je sens que cette journée va m'apprendre beaucoup de choses sur la Slovénie. Elle ne sera peut-être pas si ennuyeuse ? Je n'en sais toujours rien mais … j'ai hâte de le savoir. Et puis … peut-être rencontrerai-je quelqu'un de Slovène, ici ? Cela m'aiderait à approfondir ce que je fais. Ares aurait plus de détails et nous pourrions préparer une nouvelle attaque avec plus de facilité.
    Comment puis-je atterrir sur un tel sujet en partant d'une simple salle de classe ? Tout simplement parce que la technologie conservée dans un seul endroit peut s'avérer la même partout. Et cela était très probable que ce qui était utilisé ici soit utilisé dans un autre lieu de l'université. Il faut que je trouve la salle informatique, ce sera mieux.


    La demoiselle traversa de nouveau un couloir, ouvrant une nouvelle porte. Malheureusement, elle ne semblait pas se diriger vers la salle informatique. Non, au lieu de ça, elle trouva une personne tenant une photo. Une jeune femme plutôt jolie, se tenant debout, murmurant à l'image posée sur le papier glacé. Alicia fit mine d'arquer un sourcil, la regardant, étant cependant très peu émotive – voir pas du tout – à l'intérieur. Le manège des mensonges allait débuter.

    Tiens, quelqu'un … excellent. Peut-être me mènera-t-elle à la salle informatique, qui sait ? M'enfin, comme je ne sais pas qui elle est ni ce qu'elle fait là, je devrais me méfier. Surtout faire « connaissance », comme disent les humains. Parce que sinon, cette femme me trouvera bizarre. Cela ne me gênerait pas, mais cela m'empêcherait de travailler comme il le faut. Et ça, ce serait dommage. Ma « mission » irait facilement à sa perte et je ne le veux absolument pas. Non. Je me dois d'accomplir mes recherches sur leurs technologies, pour imaginer la défense qu'ils pourraient exercer en cas d'attaque. Notre but étant de régner sur les humains, autant être parés à le faire.

    Un sourire menteur naquit sur ses lèvres tandis qu'elle prenait une voix douce et mélodieuse, abordant la jeune femme.

    Hum … excusez-moi … je suis Alicia, je me suis perdue en cherchant la salle d'informatique … pourriez-vous m'y guider ?

    Le rictus resta ainsi posé sur ses lèvres, tandis qu'elle continuait de la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Alizade
    ♣Dancing 'til the morning on a velvet sky, Racing to the top with golden rays of light♣

avatar

♣ Messages ♣ : 32
♣ Date d'inscription ♣ : 14/11/2010
♣ Localisation ♣ : Slovenie
♣ Métier ♣ : Archéologue

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Lun 6 Déc - 0:15

Complètement plongé dans ses souvenirs, Cara n’avait pas entendu les pas dans le couloir. Et lorsque la porte s’ouvrit, elle sursautait et se retournait. Elle avait directement tiré son revolver de son holster et le pointa devant elle. Il s’agissait d’une jeune femme… Une blonde. Baissant doucement son arme, elle restait néanmoins méfiante et prudente envers l’inconnue. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? La jeune femme se mit à parler, et Cara l’examinait. Elle se présenta sous le nom d’Alicia. Mais Cara trouvait la suite de ses paroles assez étrange. Du moins ce n’était pas la première chose qu’une survivante dirait. Avec les machines, tout le monde était devenu parano, personne ouvrait les portes des pièces sans avoir une arme sur lui… Enfin Cara pensait que tout le monde était ainsi mais apparemment il y avait une exception à la règle. Et cette exception se trouvait en face d’elle…à moins que…. Cara la fixait toujours, ne baissant pas complètement son arme, car elle ne lui faisait pas confiance. Finalement elle prit la parole.

« Vous êtes seule ? »

La salle d’informatique ? Qu’est-ce qu’elle voulait faire dans la salle d’informatique ? Bien sure Cara savait ou se trouvait la salle des ordinateurs. Elle connaissait l’université mieux que sa propre maison. Mais elle ne voyait pas d’intérêt à aller dans une salle d’informatique. Peu de chance que le courant fonctionne et encore moins de chance d’avoir un ordinateur qui a survécu à toute cette catastrophe et qui fonctionne dignement.

« Qu’est-ce que vous faites ici ? »

Plupart des résistants auraient dit qu’ils cherchaient des vivres, des objets utiles. Mais personne aurait parlé de la salle d’informatique… à moins qu’il y avait quelque chose que Cara ne voyait pas. Pourquoi voudront t-on trouver la salle d’informatique. Mais la jeune femme ne semblait pas être dangereuse. D’ailleurs si elle l’aurait été, est-ce qu’elle ne se serait pas déjà attaqué à elle ? Les machines n’ont pas l’habitude d’être poli et encore moins de discuter… Du moins Cara n’avait pas encore fait de conversation civilisé avec une machine. Baissant complètement son arme, elle s’approchait de l’inconnue et lui présentait sa main.

« Je suis Cara. Venez je vais vous montrer la salle d’informatique, mais je doute fort que vous puissiez y trouver quelque chose d’utile. »

Puis, elle passait à côté d’elle, passer dans le couloir et lui fit signe de la suivre. Marchant dans les couloirs, elle prit l’escalier pour monter au second étage, ou se trouvait la salle d’informatique.

« Pourquoi est-ce que vous cherchez la salle d’informatique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Sam 18 Déc - 22:44

    Les humains se croient réellement les plus forts … elle croit qu'avec son arme, elle me fait peur ? Sérieusement ? J'ai bien envie de lui montrer de quoi je suis capable, d'un coup. Mais comme je dois d'abord prendre les informations, je ne peux pas lui faire de mal, la mission passant avant tout. Du coup, je dois calmer mes désirs de violence et taire mes remarques sur sa façon de faire. Après tout, les humains ont raison d'avoir peur, nous sommes là, nous sommes violents et nous sommes surtout prêts à tout pour les exterminer et prendre le pouvoir. Je ne cherche pas à comprendre, sinon cela. Nous devons faire ce qu'Arès nous a demandé de faire. Point final.

    Alicia prit un faux air choqué face à l'arme pointée droit sur elle. Son corps eut un mouvement de recul mécanique, comme si tout était naturel dans sa tête, alors que tout était programmé. Tout était fait de sorte à ce que l'humaine y croit, l'esprit du robot étant en perpétuelle manipulation de la race de Cara. Tous étaient des petits mannequins à tester, tous ne représentaient rien de plus que de la chair à brûler. Ainsi était la vision des choses par les robots tels qu'Alicia. M'enfin bon …

    La voix de l'humaine résonna dans la tête du robot. Elle lui demandait si elle était seule. Décidément, ils flippaient tous. Aucun d'entre eux n'avait été épargné. Et Cara le prouvait pour la seconde fois de la journée.

    Sont-ils tous si débiles … ? Sont-ils tous si … apeurés ? Mais flûte, quand j'essaie d'être neutre, il faut toujours que ça flippe quand même ! C'est carrément énervant, presque impossible. J'en ai parfois réellement marre de ces conneries. J'aimerais bien la prendre contre moi, sourire et là … la broyer entre mes mains, lui faire sentir que la mort l'attend, que rien de plus ne lui arrivera puisqu'elle sera … morte. Oui ! Et ils finiront tous par l'être ! Quelle merveilleuse pensée … enfin dominer la terre, quelle excellente idée ! C'est la seule chose qui importe. Mais tout d'abord, je dois finir ce que j'ai à faire ici, sinon, je n'aurais pas le temps de commettre mes doux petits massacres. Et ce serait ballot de ne pouvoir le faire.

    Puis l'humaine lui demanda ce qu'elle faisait là. Quelle curiosité … Alicia n'avait jamais trouvé plus curieux, à part les enfants, ces petites choses énervantes qui ne font que parler. Il fallait du silence … mais le robot n'en aurait pas avant longtemps. Beaucoup de silence, du calme, pour entendre les cris psychédéliques de ces gens qui meurent sous de délicieux coups de poignards. Sadique ? Peut-être, mais elle ne s'en rendait pas compte, à vrai dire. Soupirant, elle finit par répondre au bout de quelques minutes de silence.

    Je suis seule, effectivement. Ce que je fais là ? Je cherche la salle d'informatique, rien de plus simple.

    À peine après avoir répondu, Alicia vit que la demoiselle s'approchait d'elle et baissa son arme pour lui serrer la main. Le robot n'attendit pas longtemps avant de la lui serrer et de hocher la tête, la suivant dans le couloir pour aller à la salle d'informatique. Elle la suivit de manière « docile », restant aussi humaine que possible.

    La recherche concernant la salle d'informatique ? Je la fais pour avoir des données sur ce pays pour connaître comment lui venir en aide. Parce que je travaille pour une société rescapée visant à aider tous les pays qui ont survécu à la météorite Era. Donc je dois recueillir un maximum d'informations. Et les ordinateurs sont ceux qui en stockent le plus.

    Cette femme a l'air d'en savoir long sur cet endroit … je devrais aussi lui demander, elle doit s'avérer utile. Évidemment, après, je devrais lui faire du mal, pour éviter qu'elle ne me suive … ou pas, qui sait ? On verra bien. Si elle m'entrave, je ferais en sorte qu'elle me lâche.

    Mais vous en savez beaucoup sur cet endroit, je me trompe ? Vous pouvez aussi me guider, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Cara Alizade
    ♣Dancing 'til the morning on a velvet sky, Racing to the top with golden rays of light♣

avatar

♣ Messages ♣ : 32
♣ Date d'inscription ♣ : 14/11/2010
♣ Localisation ♣ : Slovenie
♣ Métier ♣ : Archéologue

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Dim 19 Déc - 18:17

Cara regardait la jeune inconnue. Elle ne lui faisait pas confiance. Mais elle n’avait jamais vu une machine lui parler et encore moins reculer face à une arme. Ainsi cela ne pouvait qu’être une survivante non ? Puis depuis quand les machines sont polis ? A sa question, la jeune femme répondit qu’elle était bien seule et répétait le fait qu’elle cherchait la salle d’informatique. Chose que Cara avait du mal à comprendre. Pourquoi chercher la salle des ordinateurs ? La plupart des gens cherchaient des vivres et non des ordinateurs. D’ailleurs qui pouvait encore faire confiance à un ordinateur après ce qui s’est passé avec Ares ? Cara s’était présenté et tout en marchant dans le couloir, afin de lui indiquer la salle informatique de l’université, elle demandait à la jeune femme pourquoi elle cherchait cette salle.

« Une société rescapée ? Vous parlez de la Résistance ? »

Plutôt dire que Cara comprenait pas trop les paroles de la jeune femme. Elle voulait venir en aide aux pays qui avaient survécus Era ? Mais qu’est-ce qu’elle espérait trouver dans ces ordinateurs ? D’accord les ordinateurs avaient le plus d’information… mais la chance qu’ils étaient encore en état de marche… Sans parler que se connecter à internet était comme attendre que la pluie temps dans cette période de sécheresse perpétuelle. Cara allait lui montrer quel couloir elle devait prendre pour accéder à la salle, lorsque la jeune femme fit la remarque qu’elle semblait bien s’y connaître par ici. Cara haussait les épaules.

« J’ai fait mes études ici… Et je passais plus de temps dans ce bâtiment que chez moi. Mais tout ca date de bien longtemps… »

Oh oui, tout cela datait bien d’avant. Avant Era. Mais les souvenirs peuvent être parfois plus réelle que la vérité. Et Cara n’avait pas du mal à s’orienter. C’était d’ailleurs comme marcher dans sa propre maison, elle le faisait sans vraiment réfléchir. Elle tournait la tête vers Alicia.

« Si vous voulez... »

Cela ne la dérangeait pas. Puis comme ca elle pouvait comprendre plus ce que la jeune femme espérait trouver par ici. Marchant dans les couloirs, son arme toujours dans la main, car on ne sait jamais qu’elles pouvaient être surprit par une machine. Ouvrant la porte d’une des pièges, elles se retrouvaient très vite dans la salle informatique. La main de Cara allait vers l’interrupteur à côté de la porte, mais bien sure… Le courant de l’établissement était coupé. Elle soupirait et regardait la jeune femme.

« Pas de courant… »

Comment est-ce qu’elle allait s’y prendre pour allumer un ordinateur si il n’y avait pas de courant? Cara n’était pas informaticienne mais fallait pas l’être pour dire que c’est presqu’impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Mer 22 Déc - 5:23

    Les humains … ah là là … Décidément, ils ont beaucoup de défauts. Parfois, je me demande comment je ferais si j'étais comme eux. Comment je serais. Ce qui m'intéresse le plus, en fait, est de savoir ce que ça ferait de ressentir les choses. Car c'est la seule chose qui me paraisse avantageuse à leur « race ». Même s'il paraissait – j'avais lu ça dans les livres – que parfois, ressentir les choses faisait souffrir. Donc, dans ce cas-là, je me dis que je suis bien comme je suis. Même si j'avais croisé, dans un récit, également, que souffrir était une chose permettant de se sentir vivant. Alors je ne suis pas vivante ? Même avec mon intelligence artificielle, je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à comprendre ça. C'est peut-être en ça que je comprends qu'il y a un fossé entre l'humain et le robot. D'ailleurs, ce fossé est très profond … à en voir la tête de cette fille. Ce n'est pas que je ne l'aime pas – après tout, aimer, je ne sais pas ce que c'est – mais plutôt qu'elle m'ennuie. Vivement que je choppe mes informations et que je m'en aille, il est temps que je décolle !

    Alicia la regarda longuement et soupira. Cara était très curieuse. Mais vraiment très curieuse. La « robotte » trouva ça plutôt bizarre qu'ils parlent autant. Avait-elle peur ? Peut-être, mais Alicia ne s'en soucia pas, se contentant de répondre simplement.


    À vrai dire, c'est plutôt la Résurrection. Pas la résistance. Ce groupe-là est créé pour venir au secours des gens qui ont besoin d'aide au niveau de la survie et du reste. Ils soignent ceux qui se font attaquer par des robots.

    Sur ces mots, Alicia fit une mimique gentille, réprimant son envie de lui sauter dessus pour l'avoir forcée à parler de ça. Il ne fallait PAS la forcer à révéler de telles choses. Et souvent, certains se demandent d'où elle tient tout ça. Tout simplement parce qu'Alicia est très cultivée et que ses années de vie lui ont permit de récolter de nombreuses informations sur la Résurrection. Mais aucune, non, aucune, ne lui a permit de découvrir le lieu où se trouvait cette foutue serre.

    Bah, pourquoi je pense comme ça ? La Résurrection est, selon ce que m'a enseigné Arès, une serre à exterminer le plus vite possible. Un endroit auquel je ne dois pas penser pour risque de vouloir le détruire. De toutes façons, que je le veuille ou non, je suis destinée à faire ça. Point final.

    Continuant de la suivre, gardant son faux air de personne gentille, Alicia l'écouta parler et hocha la tête, répondant avec ce simple geste. Le fait qu'elle accepte de parler et de lui donner des informations s'avérait être une bonne chose. Surtout … lorsqu'elle apprit que le courant était coupé. Cela lui facilitait grandement la tâche ! Ah oui, énormément même, c'était extraordinaire ! Bravo l'électricité ! Enfin bon, ça lui faisait tout de même une information de plus, c'était déjà ça.

    Donc ici, il n'y a plus d'électricité. Est-ce juste dans l'école ou les installations électriques de tout le pays sont coupées ? Hmm … je sens que cette rafale de questions va être mauvaise pour ma couverture … Ah là là … C'est donc ça que l'on nomme « malchance » ? M'enfin, c'est une chose comme une autre, on verra bien ce que l'avenir me réserve.

    Alicia la regarda, un sourire aux lèvres, laissant légèrement le problème « informatique » de côté, sachant qu'elle n'était pas forcée de passer par là. Improvisant rapidement, elle reprit la parole.


    Mais dites-moi, mademoiselle. Vous savez si toutes les installations électriques sont coupées ou c'est juste ici ?

    Et c'est parti … Maintenant, comme je l'ai déjà dit, si elle me gêne, je l'élimine. Ou je l'amène avec moi voir Arès. On verra bien. J'espère juste pour elle qu'elle tient à sa vie, parce que bon, si elle hésite à me donner des réponses, je sais déjà quoi faire. Après … si cette miss s'obstine … j'ai déjà mon plan. Tout est prévu, je n'ai plus qu'à laisser le temps faire. Je n'aurais qu'une simple influence sur lui, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Alizade
    ♣Dancing 'til the morning on a velvet sky, Racing to the top with golden rays of light♣

avatar

♣ Messages ♣ : 32
♣ Date d'inscription ♣ : 14/11/2010
♣ Localisation ♣ : Slovenie
♣ Métier ♣ : Archéologue

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   Mer 22 Déc - 20:02

Cara regardait la femme en face d’elle, qui se mit à parler de la Résistance… Enfin la Résurrection si elle devait la croire. Elle ignorait tout sur la Résurrection. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’il y avait des rumeurs. Des rumeurs qui parlaient d’un groupe d’humain qui résistaient aux machines. Mais qu’ils avaient un nom, ca elle l’avait ignoré. D’ailleurs le fait que cette jeune femme savait au tant de choses sur les résistants, puis le fait que la jeune femme parle et lui sourit.. Non Cara ne se doutait pas un seul instant qu’elle avait affaire avec une machine d’Ares. Marchant dans les couloirs, elles tombaient finalement sur la salle d’informatique. La main de Cara passait sur l’interrupteur… mais pas de chance, l’électricité avait été coupée. Marchant vers la fenêtre, afin de faire quand même un peu de lumière, elle tournait son visage vers la jeune femme à la question de cette dernière. Elle arquait les sourcils. Qu’est-ce qu’elle pouvait en savoir ?

« J’en sais rien. Je présume qu’Ares a du couper toute l’électricité ou que c’est la suite d’Era que tout s’est coupé. »[/b]

Est-ce qu’elle avait l’air d’être électricienne ? Non mais elle ne s’y connaissait pas. Le monde n’était plus le même alors c’était un peu logique que l’électricité ne marchait plus. Qu’est-ce que la jeune femme avait cru ? A quoi est-ce qu’elle s’était attendu ? Est-ce qu’elle pensait sincèrement que les ordinateurs auraient fonctionnés ? Un peu naïf non ? Cara parcourait la pièce. Pourquoi ? Par habitude, puis on ne sait jamais, peut-être qu’il y avait quelque chose qui pouvait être utile. Mais non… rien, des fils, des ordinateurs éteints, quelques crayons… Mais c’était bien tout. Tournant par la suite son regard vers Alicia.

« Vous aviez réellement cru que les ordinateurs auraient fonctionnés ? Surtout que l’internet ne doit plus vraiment être actif de nos jours… Alors je ne vois pas trop les informations que vous auriez pu obtenir de ces ordinateurs. »

Peut-être que les résistants n’étaient pas si malin que ca ? Peut-être qu’ils se battaient que pour se battre ? Après tout, chercher des informations… Dans une salle d’université… Dans un monde sans électricité ? Tiens c’était soit étrange, soit stupide. Mais elle ne voyait pas de raison de douter d’Alicia. Après tout elle était humaine, non ?

« Qu’est-ce que vous allez faire maintenant ? »

C’était surtout pour garder un peu la conversation en route. Puis aussi parce qu’elle aurait bien voulu savoir un peu plus sur cette Résurrection, dont elle ignorait presque tout. O’Reilly avait décidé de les trouver, il l’avait même invité à le joindre dans cette aventure. Mais elle n’y croyait pas. Ce n’était qu’un faible espoir pour les humains. Cela avait été comme croire à un Robin des bois. Et elle ne voulait pas se faire des espoirs pour rien. Mais si cette jeune femme travaillait belle et bien pour la résurrection, c’était qu’elle s’était trompé, c’était qu’O’Reilly avait eu raison dès le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A world without you [Pv Alicia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A world without you [Pv Alicia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RPG] Pokemon Mystery World
» Dragon World [RPG]
» inspirerende muziek/muziek voor tijdens het posten
» [RPG] It's A Lions World
» This is a kitten's world~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New Beginning :: La Terre :: Europe Centrale :: Slovenie-
Sauter vers: