AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Lun 22 Nov - 5:44

.

Girl, you gotta be what tomorrow will need
ft. Honorata S. Johnson & Sylena Mirage DeValian


Je regardais le visage de cet enfant qui se crispait de douleur ainsi que son teint changer doucement. Je l'entendis doucement me murmurer "Cours Honey" avant de s'étaler de tout son long au sol. Je me mettais à genoux et essayait de le réanimer mais peine perdue. Une balle m'atteint à l'épaule et je dus me résoudre à prendre mes jambes à mon cou. Laissant derrière moi le corps sans vie de cette créature si gentille, vestige de l'humanité, bon et tendre, humain. Qui venait d'être descendue par une de ces saloperie de Destructeurs. je courais et courais les larmes m'inondaient les yeux et je ne voyais plus du tout où je marchais. J'avais l'image de ce corps mort dans mes bras. Je fermais les yeux et me laissais tomber dans un trou pour me cacher. Le visage collé à la paroi terreuse, la poussière et les larmes sur mon visage se mélangeaient et formaient une substance pâteuse. Voilà où j'étais, en territoire ennemi, seule, et déclarée morte ...

Combien de temps est ce que je suis restée là, a grelotter, a espérer ne pas être trouvée, à me cacher, fuir, voilà ce qui était devenu mon quotidien. Je me retournais et m'adossais à la paroi rugueuse du trou dans lequel je me trouvais et en baissant les yeux par terre je constatait qu'il avait du être un piège puisque j'y voyait des os apparemment humains. Il faisait maintenant noir et je n'osais pas sortir de là ou j'étais. Un petit courant d'air fit hérisser les poils de mes bras signe que je n'étais pas assez couverte et je passais une petite veste en cuir. Le visage de ce petit garçon me revenait encore devant les yeux. Pourquoi est ce que je n'avais pas insisté plus, que l'on rentre à l'abri. Sans moi il ne serait pas mort. Sans moi personne ne serait mort, Antoine par exemple. Repenser à cet événement me ramenait à penser à Skylar. Je fermais les yeux. J'espérais que là où il était il allait bien. Qu'il avait un toit sur sa tête, qu'il n'avait pas fait de bêtises. Je me laissais tomber contre la paroi et sentis que je m'asseyais sur des os. Mais que faire, je ne pouvait pas risquer de sortir la nuit. C'était bien trop dangereux. Je sortirai au petit matin. Ça serait mieux. Ramenant mes genoux sous mon menton je fermais les yeux et essayais de me souvenir du nom de ce petit garçon. Mais je n'y arrivait pas. Des larmes commençaient à couler sur mon visage et je ne prenais même pas la peine de les essuyer, à quoi bon de nouvelles viendront bien assez tôt les remplacer. Je regardais vite mon épaule et constatait que ça n'était rien du tout, la balle ne m'avait que frôlée et non traversée comme je l'avais pensé.

Ca faisait plus de sept mois depuis l'accident. Sept mois que je n'avais pas pu voir mon mari. Que je n'avais pas pu le prendre dans mes bras, le serrer contre moi et ressentir sa chaleur. Sept mois que je parcourais cette terre en me cachant de chaque patrouille de Destructeurs de ***. Moi qui voulait retrouver mes ailes, elles m'avaient envolée un peu trop loin et trop haut. Je m'étais installée dans la cave du Château d'Edinburgh. Vestige de mon enfance écossaise. Je n'avais vu personne de mon passé. Personne excepté Logan … Logan …

Je sortis de mon sac ma petite lampe à dynamo que je rechargeais un peu et saisit mon carnet et commençais à écrire. Me voilà une fois de plus seule. Dans le noir, dans la nuit, à la merci des robots. Everything seems so small, my throat is burning, I'd like to scream my lungs out. Aber, dass kann ich nicht, es würde jemand stören. ***ing Era. ***ing Arès. ***ing accident …. ***ing life. Ich vermisse ihn. Aber was kann ich tun? Un petit garçon est mort. Par ma faute, once again. « Choose Life » disait Welsh, est ce qu'il s'attendait à ça ce bon Irvine!? ma main était tellement crispée sur le papier que j'en avais mal à la main. Je fermais le carnet et le rangeais précieusement. De ma poche je pris la petite photo polaroid prise le jour de notre mariage. Passant ma main dessus je soupirais avant de tomber endormie complètement épuisée d'avoir pleuré et d'avoir couru. Quelques secondes plus tard la lampe s'éteignait elle aussi.

Le réveil fût plus que dur. Le soleil me chatouillait le visage et mes larmes avaient laissé sur mes joues une trainée maintenant sèche de boue à cause de la poussière. Rangeant la photo qui était maintenant au sol et la lampe j'entrepris de remonter la paroi peu haute de cet endroit qui me gardait prisonnière. J'en sortais sans grande difficulté. Une fois en haut je m'assis et pris une longue gorgée d'eau. Elle n'était plus très fraîche et j'allais bientôt en manquer.

J'entendis les pas se diriger vers moi et instinctivement je sortis mon couteau et le gardait bien en main ne me retournant pas tout de suite.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP



Dernière édition par Honorata S. Johnson le Jeu 23 Déc - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mer 24 Nov - 15:11

Des jours, des semaines, des mois..Être seule ne me dérangeait pas du tout. D’ailleurs qui voudrait trainer avec moi ? Personne et d’un autre côté, tant mieux car je supportais très mal la compagnie d’autrui. Très mal. Je détestais les humains, bien plus que ces cervelles métalliques. Ce n’était pas les machines qui m’avaient rendu ainsi, qui m’avaient prit tout ceux que j’aimais. Non c’était bien les humains, et bien avant Era. Je m’étais toujours dit que c’était la vie. Tué ou être tué… Le plus vieux principe du monde et le seul qui comptait. Déjà dans le passé, mais encore bien plus ce jour-ci. J’avais marché toute la nuit. Oh j’aurais bien pu trouver un lieu ou me cacher, le temps de dormir un peu. Mais j’étais trop consumé par la haine que je n’étais pas du fatigué. De plus j’avais toujours eu des problèmes pour m’en dormir, cela datait de l’époque ou j’avais perdu mon unité, ma famille…. Depuis j’avais plu su dormir comme avant. Et vu que les somnifères étaient rares de nos jours, je fermais l’œil que très rarement et jamais très longtemps.

Beaucoup de personnes auraient pu se demander comment une femme aurait pu devenir si sauvage, perdu de toute humanité…. Comment il était possible de tuer un enfant ? De ne pas ressentir l’instinct maternel. La réponse est assez simple. Lorsqu’on est poussé à tuer le seul être avec qui on se sentait en sécurité, l’homme qu’on aimait plus que notre vie… Ca nous change et on n’est plus jamais la même. Si on est capable de tuer l’unique personne qui comptait dans notre vie… je vous assure que vous êtes capable par la suite de tuer n’importe qui sans ressentir de la culpabilité. C’est atroce je sais… mais c’est ainsi. Quelque part, je me demandais si je n’étais pas pire que ces machines. Peut-être que quelque part, j’étais un monstre comparé à ces machines, car ils eux ils n’étaient pas censés pouvoir ressentir des sentiments, alors que moi si… Mais le vide qui régnait en moi, faisait que je ressentais rien… rien à part la haine et la rage.

Le soleil se levait et je contemplais l’horizon. Depuis mon arrivé sur ce territoire j’avais vu quelques robots mais aucun humain, chose qui me préoccupait pas du tout. Au moins j’en voyais au mieux que je me portais. Et en ce jour-là, ce ne fut pas contre les humains que je me battais mais contre une machine. Dans mon inattention, j’avais été surprise par une de ces cervelle métallique et un coup de poing d’une de ces machines, je peux vous assurer ca vous secoue ! Je mangeais la poussière et sentais que ma lèvre s’était ouvert suite à coup, goutant mon propre sang, cela ne fit que m’enrager plus. Je me relevais, en recevant le coup, j’avais laissé tomber mon arme, qui se trouvait à quelques mètres de moi. Mais le robot m’empêchait de l’atteindre et m’attrapait par l’épaule, me jetant violement contre un mur. Je grimaçais face à la douleur, mais au lieu d’avoir peur que ma dernière heure avait soigné, je ne ressentais que de la colère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mer 24 Nov - 17:18

Je me retournais, le bruit que j'entendais n'était pas celui d'une personne mais de deux. Qui se combattaient. Laissant mon sac à terre, je me retournait vivement et vit une jeune femme à terre. Sa lèvre était ouverte. Bien ça me permettait donc de savoir quelle était la cible à abattre. Saisissant mon couteau qui était je le savais peu utile contre ces saloperies de destructeurs, a moins d'y aller à la barbare je m'avançais vers les deux personnes. Le robot était dos à moi mais il m'avait certainement déjà sentie, je n'en avais rien à faire. J'étais déterminée et un éclair traversa mes yeux. Cette saloperie allait payer. Pour ce petit môme inconnu. Ce n'était peut être pas lui? Quelle différence ça faisait. Si ce n'est pas lui c'est donc son frère. Pas de pitié, pas de pitié pour ces saloperies qui tirent à vue, et sur les gamins en plus. Face contre le mur la jeune femme se débattait et l'autre carnassier l'éloignait de son arme. Je la ramassais et m'approchais d'eux. Alors qu'il la maintenant plaquée au mur je tapais sur l'épaule du robot – je ne faisais pas de différences entre eux et les modèles je ne les connaissais pas, je savais juste qu'il était mauvais et qu'il fallait l'arrêter. - il se retourna et je lui décrochais un coup de poing violent et sentit quelques os craquer. Oh pas grave et puis l'adrénaline me donnait des ailes. Je tendais à la jeune femme son arme et comme prévu le robot répliquait tout de suite en me collant à terre. Mais avec un coup de pied au ras du sol je parvient à le faire tomber également. Je me relevais doucement et commençait à lui flanquer des coup de pieds dans l'aine. C'était fou ce que ça soulageait. Ça faisait un bien fou.

Mon visage était crispé et j'étais emportée par la colère. Tout ce que je pensais c'était Saloperie de Robots, Saloperies d'Ares. Saloperie d'Era. La douleur que je ressentait depuis tout ce temps et que je n'arrivait pas à apaiser coulait dans mes veines et j'étais de plus en plus précise jusqu'au moment ou mes yeux s'embuant de larmes à cause de touts ces souvenirs qui me submergeaient brouillent totalement ma vision et permettent au robot de saisir mon pied et m'envoyer valdinguer lourdement quelques mètres plus loin. Je sentis du sang couler sur mon front et je me contentais d'y passer la main afin qu'il ne me coule pas dans les yeux. Il avait gagné le bonus celui la, j'allais le massacrer. Je me relevais, mon poignet me faisait un mal de chien et j'étais couverte de poussière mais tant pis!

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mer 24 Nov - 19:21

Me trouvant face au mur, je sentais que j’allais encore ramasser une de ces poings d’enfer…. Mais non ca n’arrivait pas.. enfin pas directement vu que sorti de nulle part, à croire qu’elle venait du ciel, une jeune femme… Et vous n’allez jamais imaginer ce qu’elle faisait… Elle donnait une droite au robot. Ca ca devait pas faire du bien ! S’était comme utiliser une voiture comme punching ball… jamais bon pour les poings. Qu’est-ce qu’elle foutait-là, celle-là? Déjà c’était qui elle ? Et depuis quand est-ce que j’avais envoyé un S.O.S. pour avoir du renfort féminin ? Oui, oui j’avoue j’aurais pu au moins être contente.. Enfin non content était un mot que j’avais retiré de mon vocabulaire, il y a déjà bien longtemps… Mmm disons alors que j’aurais pu être redevable. Elle me donnait mon arme au même moment que le robot la jetait par terre. Tiens j’étais plus devenue cible numéro un.

Mon arme en main j’essayais de viser la tête, mais le robot n’arrêtait pas de bouger, de plus cette jeune femme avait pour mauvaise habitude de se mettre dans mon champ de tir. Comme ca, on n’allait vraiment pas y arriver ! Pire qu’une sauterelle cette fille ! Si au moins, elle pouvait rester sur place pendant quelques secondes… mais non fallait qu’elle danse autour du robot en lui donnant des coups de pied… enfin danser était peut-être de l’ironie fut la puissance qu’elle mettait dans ses jambes. Mais cela n’empêchait pas que cela devait que faire très peu de dégât au robot. Lorsque la jeune femme se trouvait à terre, je pouvais enfin pointer mon arme comme il fallait en direction du robot. Mais ce dernier s’était déjà relevé et avancé vers la dame. Du coup, j’avais droit qu’à son dos. Et ce n’était pas avec mon Beretta que j’allais aller très loin, surtout pas si je ne pouvais pas viser les éléments clés dans cette machine. Je grognais intérieurement. Prenant mon Katana, je prit un petit élan avant de me jeter au cou de la machine.

Mais au moment que je me trouvais là-haut, je me dis que c’était une très très mauvaise idée. Plantant malgré tout le Katana dans la colonne vertébrale de cette machine, je me fut par la suite propulsé quelques mètres plus loin. Pour la deuxième fois, je mordais dans la poussière. Et c’était loin d’avoir un bon gout ! Apparemment mon Katana était resté dans la colonne, mais elle avait fait des dégâts, car les reflexes de la machine étaient moins rapide. Mais secoué par la chute, je me relevais trop tard. Et baam ! Un violent coup de pied du robot plein de mon menton. Je tombais à terre et cette fois-ci, j’avais du mal à me relever directement. Ce coup violent m’était monté droit vers le cerveau comme une migraine. Néanmoins, toutes mes entrainements me poussaient à bouger, à ne pas rester là. Du coup, je roulais vers ma gauche, évitant par justesse de me faire écraser la jambe par cette machine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Jeu 25 Nov - 0:25

Est ce que je me rendais compte que ce n'était pas avec mon corps que j'allais venir à bout de cette machine et que la seule chose que je ressentirais après n'est ni la satisfaction ni la joie mais des douleurs partout? Probable que non sinon je ne lui taperai pas dessus comme une forcenée. Mais j'étais énervée et quand je suis énervée. Il ne faut mieux pas me voir en colère en fait. Ou encore moins être celui a l'origine de cette colère.

Je frappais encore et encore comme une dératée, mais je m'en fichais. Mes jambes ne me porteront pas bien loin demain, mais tant pis, j'avais cette rage qu'il fallait exprimer. Et je me devais de la laisser s'exprimer. Sinon … sinon rien du tout mieux vaut ne pas y penser. Il m'envoyait au sol mais je me relevais. Entre temps la jeune femme a qui j'avais rendu son arme avait enfoncé son katana dans le dos de la machine, mais ça ne semblait pas avoir suffit et elle avait elle aussi volé en arrière et il revenait vers moi avant de finalement retourner vers elle. Bien, viens mon coco tu me fais pas peur. Même si au fond de moi je devais peut être avoir peur. Mais il me restait quoi à perdre? Rien du tout, alors autant se dépenser. Je courais – enfin de la manière dont j'étais capable de courir bien entendu – vers lui et de toutes mes forces sautait et appuyait sur le katana que je sentis descendre dans son dos arrachant sur son passage des tonnes de choses. Le bruit de la machine découpée procurait une sensation d'accomplissement extrème. Et sortant mon couteau de chasse de ma botte je le forçais à faire quelques pas en arrière afin que la jeune femme puisse se relever.

« Oh mais tu t'en sortira pas mon coco, que ça soit de ses mains ou de les miennes! » je souris doucement avant de retirer d'un geste sec le katana et l'envoyer à la jeune femme qui se trouvait devant le robot. « Alors comme ça on tue des enfants! » je plongeais mon couteau dans son corps plusieurs fois « Ça t'amuse, saloperie! » La jeune femme lui donnait un grand coup de katana et je me reculais pour ne pas le prendre. Affaibli tout de même et perdant toutes se parties digitales, mécaniques et autres il était sur le sol et essayait d'avancer tout de même. Il faisait pitié. Vraiment. « Alors on fait moins le fier maintenant! » je marchais vers lui et crachais un caillot de sang. Cet imbécile avait du me casser une dent, j'avais le goût du sang dans ma bouche mais ça ne m'empêchait pas de le finir. Je sentais du sang dégouliner sur ma main également. Oui des fragments de robot devaient y être figé. Pas grave. Je pris mon élan et lui assénait un coup de botte en plein dans la tête. « J'aimerai tellement que tu puisse ressentir les choses pour que tu puisse savoir ce que ça fait de mourir! »

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Jeu 25 Nov - 23:30

C’était bien la première fois que je faisais équipe avec quelqu’un depuis la mort d’Adrian. Car et oui, roulant à ma gauche, ce fut en me relevant que l’inconnu m’envoyait mon Katana… Et oui… On se battait tout les deux contre le même ennemi et son geste me fit comprendre qu’on ne se battait pas l’une de son côté et l’autre du sien. On se battait ensemble… Etrange de faire à nouveau équipe avec quelqu’un. D’ailleurs j’étais pas sure que ca me plaise. Mais j’avais assez de temps pour en réfléchir par la suite. Maintenant il fallait venir au bout de cette machine ! Un coup du katana droit sur la machines et la plupart de ces parties digitales tombaient à terre. La machine à présent était presqu’à notre merci. L’inconnue lui parlait et j’arquais un sourcil… parler à une machine… Déjà que parler à un humain, c’était une action assez stupide qui mène à rien. Mais parler à une machine… M’enfin chacun sa folie ! Je rangeais mon Katana derrière mon dos, car vu la colère dans les yeux de l’inconnue, je me disais qu’elle voulait surement le finir tout seule.

J’allais me retourner lorsque tout à coup cette petite voix se mit à me parler. Car et oui… j’avais peut-être plus de conscience… mais j’avais quand même droit à cet petit diable dans ma tête ! *Mirage, ou est-ce que tu penses aller comme ca ? Cette femme t’a sauvé la vie… * Ah non !! Pas d’accord. J’aurais très bien pu casser ce robot par moi-même. Puis j’avais pas demandé de l’aide… Mais d’un autre côté, le fait qu’elle était intervenu m’avait quand même sauvé de plusieurs blessures que j’aurais surement reçu en me battant seul avec cette machine. Je grimaçais…. Mais finit par me retourner, au moment que la jeune femme donnait le coup de mort au robot. Pour vu que ca soit une femme qui adore s’attirer des ennuies, alors je pourrais plus facile lui rendre l’ascenseur et me barrer par la suite. Je m’approchais d’elle.


« Vous êtes seule ? »

Familiariser… oui oui… on verra ca. Pour l’instant j’allais me contenter de la suivre et d’attendre le moment ou je pourrais l’aider et sauver sa vie en retour. Et si ca la dérangeait de m’avoir derrière elle, et bien tant pis pour elle. Elle pouvait toujours essayer de me buter… Mais je pense pas qu’elle y arrive. Pas que je ne pensais pas que la femme n’était pas capable de tuer un humain. Tout simplement qu’il fallait de l’entrainement et du sacré, pour en arriver à bout de ma petite personne. Je la regardais. Elle était plus mal au point que moi… mais bon logique… Qui va maintenant s’attaquer à une machine avec ses propres poings ?

« Vous êtes blessée… »

Je la regardais, je me sentais ridicule. Oh oui très ridicule. Tout simplement parce que je savais pas comment il fallait faire pour être gentille… Enfin disons que je ne le savais plus et que je ne voulais pas trop le savoir non plus. Cela ne m’intéressait pas. Mais bon, j’allais pas tuer cette femme. Je l’aurais surement fait si elle ne m’était pas venu en aide. Maintenant il allait devoir passer sur mon corps si on voulait la tuer… L’ironie de la situation était que je ne la connaissais même pas. Mais bon, ancienne militaire, ancienne agent et mercenaire… La loyauté… était quand même une des rares choses qui m’était resté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 26 Nov - 4:37

Former une équipe? Pas vraiment a vrai dire, disons plutôt que je laissais s'exprimer … ma rage … et je devais en avoir bien besoin. Et que je lui rendais ses armes qu'elle avait perdues. Alors que je l'achevais d'un bon coup de pied je tombais à genoux épuisée. La douleur commençait à se faire sentir une fois l'adrénaline donnée par la colère passée. J'avais des douleurs lancinantes dans le bras droit et surtout au niveau de la main ainsi que dans les chevilles. Je soupçonnait même que mon poignet droit soit cassé. Doucement je me relevais. Je ne savais pas où était la jeune femme ni ce qu'elle faisait. Ouh ça faisait mal de marcher mais j'y arriverait bien, je n'avais juste qu'a me poser quelque part et attendre. Comme Logan me l'avait fait remarquer, j'avais beau avoir quelques choses pour me soigner, je devrais bien rentrer un jour à la Résurrection. J'avais hâte et pas à la fois. Comment expliquer que je n'y était pas retournée. Déjà je n'étais même pas sûre de pouvoir trouver le chemin moi même pour y aller. Je n'étais sortie qu'une fois et je n'y étais pas retournée. Je soupirais et fus surprise quand elle me parlait. Oh pas que j'aie remarqué qu'elle soit asociale ou autre, non mais elle me sortit juste de mes pensées. Et au vu de sa question, m'y replongeais également tellement. Oui j'étais seule.

« Hm … oui je suis seule. » je me dirigeais vers l'endroit un peu plus loin où j'avais laissé mon sac. « Vous aussi apparemment » La photo de Skylar et moi étais sur le sol et je remerciait le ciel qu'un coup de vent ne l'ait pas fait s'envoler. Mais j'avais les mains en sang et je ne pouvais pas la ramasser. Idiot? Non je ne voulais juste pas qu'elle soit souillée. Je me contentais donc de prendre mon sac sur lequel je m'en fichais de mettre du sang et le posais sur la photo afin qu'elle ne s'envole pas.

« Oui, un petit peu, mais ça devrait aller. » du sac je sortit ma boite de secours et avec une compresse commençais à désinfecter les quelques plaies que j'avais. Autant le faire maintenant, alors que quelques rester de colères étaient en moi et servaient de morphine. Car oui je n'avais plus de morphine. Elle était restée en Ecosse, dans ma planque, je n'avais plus que très peu de choses ici. Grimaçant de douleur j'appliquais les compresses sur les plaies et y plaçais par la suite des pansements. Ca j'en avait toujours en très grand nombre. En général pas pour moi, car on ne sait pas sur qui on peut tomber. Mais se faire des pansements tout seul n'était pas évident. Je me retournais vers la jeune femme qui m'était pour le moment encore inconnue. Elle n'avait pas bougé d'un pouce mais semblait en mauvais état elle aussi. Mais moins que moi je pensais. « Vous êtes blessée? » demandais-je en me levant. « Laissez moi voir. » je m'approchais d'elle doucement mais elle eut un mouvement de recul alors je m'immobilisait et levais les mains pour lui dire que je ne lui ferai rien. « Je suis infirmière, je voudrais juste regarder si vous n'avez pas de blessures qui risqueraient de s'infecter. »

Elle semblait se demander si elle pouvait ou non me laisser l'examiner et je pouvais le comprendre, nous ne nous connaissions pas. « Écoutez réfléchissez y. Je vais chercher de quoi me faire une attelle. Mais asseyez vous, vous avez pris de violents chocs à la tête. » je regardais autour de moi à la recherche de morceau de bois. Oh ça serait une attelle artisanale. Mais j'essayerai que ça tienne le plus possible. Trouvant deux gros morceaux de bois, j'immobilisais comme je pouvais ma main pour la bander, mais avec une seule main valide c'était un peu difficile. Je la regardais et demandais « Est ce que vous pourriez tenir ces morceaux serrés et droit s'il vous plait le temps que je passe le bandage autour? » j'attendais sa réponse puis réalisant que je ne m'étais pas présentée je dis « Je suis Honorata. Mais Honey est plus court. » avec un sourire. Je n'attendais pas de réponse de sa part, elle semblait réticente et méfiante et je le respectait, c'était pas pour autant que j'allais cesser d'être moi même.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 26 Nov - 19:04

J’observais la jeune femme en face de moi. Elle était seule et fit l’intelligente remarque de me dire que je l’étais aussi. Oui, je le suis… enfin non je l’étais. Car contre toute envie, je devais me contenter de la suivre et de n’être plus si solitaire que ca. Je regardais autour de moi, c’était surement une mauvaise idée de rester ici, on était trop couvert et risquaient d’attirer trop l’attention. Mais au lieu de dire quelque chose, je me contentais de tenir l’entourage à l’œil. Ce ne fut que lorsqu’elle me demandait si j’étais blessé que je tournais mon regard vers elle.

« Moins que vous. »

J’eu un mouvement de recul lorsqu’elle s’approchait de moi. Je détestais qu’on me touche, importe la raison. Que ca soit un geste purement amicale, ou encore pour me soigner, je détestais le contact humain. Ca avait toujours été mon cas, ce ne fut que lorsque je me sentais vraiment bien avec quelqu’un ou que j’avais un certain respect envers une personne que je les laissais s’approcher. Me soigner… Je m’examinais. Quelques blues, l’arcade ouverte ainsi que la lèvre…. Rien de bien grave. J’avais connu des blessures bien plus pires que ca.

« Ca va aller. J’ai connu pire.

Un peu d’alcool dessus afin de ne pas que cela s’infecte et le tour était joué. Bon ma méthode ressemblait peut-être à celle de l’ourse des cavernes, mais elle marchait. Bon d’accord jeter de l’alcool sur une arcade ouverte, ca faisait vraiment pas du bien. Mais comme je venais de dire, j’avais connue pire comme blessures. Je m’accroupirais et ouvrait ma trousse de premiers soins afin de prendre la bouteille d’alcool et un peu de coton. Mais j’arrêtais mon occupation lorsque la femme me demandait son aide. Je m’approchais d’elle et faisait ce qu’elle attendait de moi, ce qu’elle m’avait demandé de faire. J’écoutais ses paroles sans pour autant la regarder, me concentrant sur tenir le bois bien droit. Je savais qu’elle attendait que je me présente à mon tour, ainsi je me contentais simplement de dire

« Mirage.

Lorsqu’elle n’eut plus besoin de mon aide, je retournais à ma boîte de trousse, mettant un peu de l’alcool sur le coton, que je le déposais doucement sur ma lèvre, grimaçant un peu, j’observais toujours l’environnement. Après quelques minutes, je remis un peu d’alcool sur le coton que je déposais finalement sur mon arcade. Là, je devais avouer que ca faisait beaucoup plus mal que sur ma lèvre. Ma la simple vue à mes gants que je portais, mon souvenir à ce jour de feu apaisait ma douleur. Car elle n’était rien à ce que j’ai ressenti ce jour-là. Finalement je rangeais tout dans la boîte et me relevait, m’approchant d’Honey.

« Il ne faut pas rester ici. On est trop facile à être repérer. Vous pensez être capable de marcher ? »

La dernière chose que je voulais était la soutenir, mais je savais que si elle n’arriverait pas à marcher, je devais bien le faire. Mettre tout mes sentiments de côté. Après tout je lui devais une chandelle, même si je ne voulais pas trop me l’avouer. Lui proposant ma main pour l’aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Dim 28 Nov - 21:24

« Vous êtes sûre? » demandais-je en la regardant de haut en bas. Oui je me doutais bien que j'étais en pire état qu'elle mais … quand même. Donc je décidais de m'avancer vers elle. Mais elle eut un mouvement de recul. Je haussais les épaules. Je n'allait pas m'occuper de ceux qui n'en avaient pas besoin. Oh pourtant il y a sept-huit mois je ne lui aurait pas laissé le choix, mais maintenant, vivre sur terre changeait beaucoup de choses. * Comme si c'était en plus la seule chose qui t'avait fait changer. *. Je la regardais doucement, elle disait que ça allait aller. Bien. Je hochais de la tête en approbation. Comme elle voudrait après tout.

Tout comme je commençais à désinfecter mes plaies elle en faisait de même. Je souris en la voyant faire, elle devait avoir l'habitude. Moi j'avais surtout l'habitude sur les autres. Mais je savais que ça faisait un mal de chien. Puis je lui demandais de m'aider un petit peu pour l'attelle, oh ça n'était pas grave, mais cependant je ne voulais pas risquer d'avoir plus que ça. Il faudrait bien de toutes manières que je rentre à la Résurrection un de ces jours. Elle m'aidait gentiment a tenir les morceau de bois et je pus ainsi passer la bande de manière serrée autour d'elles. Je grimaçais un peu, ouh ça faisait très mal, mais il le fallait bien.

« Oui je sais bien qu'on ne peut pas rester la. » dis-je avec un sourire aux lèvres. « Il va bien falloir en tout cas. »

Je pris les quelques gouttes d'eau qu'il restait dans ma gourde pour me laver les mains et ainsi je put déplacer le sac de pris la photo dans mes mains. Je sentis mon cœur se serrer, mais c'était pas le moment de craquer. Je ne devais pas. J'essayais de me mettre sur les pieds la photo en main d'un côté et le sac de l'autre et elle me proposait son aide pour me relever. Ça semblait aller. Mais je ne pourrait pas rester trop longtemps debout. Je ramassais mes affaires et mis mon sac su mon dos ou du moins sur une épaule. Je fis quelques pas et nous nous dirigions je ne sais où, il me semblait qu'il y avait de l'ombre un peu plus loin. « Je n'ai plus d'eau, il faudrait trouver une source d'eau. » dis-je simplement.

« Ça fait longtemps que vous êtes seule? » lui demandais-je pour essayer de faire la conversation. « Enfin pardon si vous préférez que l'on marche en silence, pas de problèmes. ». Je regardais une nouvelle fois cette photos. * Est ce que tu vas bien Sky … comment est ce que tu t'en sort? Est ce que tu es en aussi mauvais état que moi? * je mis la photo dans la poche arrière de mon petit short en jean.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Dim 28 Nov - 22:24

Oh oui, j’étais sure. C’était déjà assez qu’elle m’avait sauvé la vie (même si je me serais très bien tiré de l’emprise de la machine par moi-même) je ne voulais pas lui être encore plus favorable. C’était déjà bien assez. Après que j’avais terminé de me soigner et qu’elle avait fait de même, je lui avais demandé si elle allait pouvoir marcher. Sa réponse fut ni négatif ni positif, simplement qu’il fallait bien devoir. C’était la vérité. On ne pouvait pas rester ici, donc il fallait bouger. Marchant, essayant de trouver une cachette la jeune femme se mit à parler. Une source d’eau… Oui, c’était aussi facile à trouver comme un paquet de cigarettes dans une bibliothèque !

« Il faut surtout d’abord trouver un lieu ou on sera à l’abris. On verra par la suite ce qu’on peut faire pour remplir votre gourde. »

Je continuais mon chemin, laissant Honey un peu plus derrière moi, je scrutait les alentours à la recherche de quelque chose qui pourrait servir à nous cacher. Puis dans l’ombre, je remarquais quelques rochers. Ils étaient assez grands et il devait surement y avoir une ouverture pour se cacher. Mais à la question de la jeune femme, mon regard se retournait vers elle. Parce que je ne répondais pas directement la jeune femme s’excusait disant qu’elle pouvait très bien se taire. Depuis quand est-ce que j’étais seule ? Je savais plus depuis quand à vrai dire… Depuis la mort d’Adrian… Mais combien de temps est-ce que cela faisait ? Six ans ? Neuf ans ? Je ne comptais pas les jours, et parce qu’il n’y avait plus de saisons, c’était assez difficile à dire. Du coup ma réponse fut assez simple.

« Depuis environ le début d’Era. Et vous ? »

La photo que la jeune femme fixait tout le temps, comme pour lui donner du courage, ne m’avait pas échappé. Géniale…. Quelqu’un qui vit encore dans le passé… Super ! Manque plus les coups de déprime et j’aurais l’humain que j’adore tant ! *T’y vas fort pour quelqu’un qui garde encore une photo d’Adrian et Mira…* Ouais… Bon d’accord, ce n’était pas faux non plus. Arrivé près des rochers, je me demandais ou on allait bien pouvoir trouver une source d’eau.

« Les environs vous sont un peu familiers ? Vous ne savez pas ou il pourrait s’y trouver une source ? »

M’adossant contre le rocher, j’attendais sa réponse. Je me rendais compte que cette bataille et le manque de sommeil d’avant, m’avait quand même affaiblit et que la fatigue gagnait peu à peu le contrôle de mon corps. Du coup, je me laissais glisser, le dos contre le rocher en position assise. Tournant mon regard vers Honey, je finis par lui demander.

« C’était qui le mec de la photo ? »

Ne me demandez pas ce que j’étais entrain de faire. Je ne le savais pas trop. Mais j’imagine qu’on appelle ca de la conversation. Car j’étais pas poussé par la curiosité. Non ce défaut humain ne m’habitait que très peu. Lorsqu’on est militaire, on suit les ordres sans poser de questions, même si cela nous démange. Et au fil du temps on a l’habitude et la curiosité finit par partir d’elle-même. Ainsi j’étais pas vraiment curieuse sur la vie de la jeune femme, j’essayais simplement d’être gentille… Bon pas promit que j’allais vraiment y arriver mais bon, j’imagine que cela ne me tue pas d’essayer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Dim 28 Nov - 23:05

Elle n'était pas très bavarde mais c'était pas grave, je pouvais totalement le comprendre. Je ne la connaissais pas, elle ne me connaissais pas nous n'étions pas amies, nous nous étions juste battues ensemble contre cette fichue machine.
Nous marchions et je disais qu'il me faudrait bientôt trouver un point d'eau car sans eau … « Hm oui. C'est sûr. » je soupirais « Mais là je n'en ai plus du tout. »

Je soupirais et avançais avecun peu de retard parce que mes chevilles me faisaient très mal. Tout se ressemblait je marchais sans savoir ou et la jeune femme, Mirage, ne semblait pas très causante. Pas bien grave ça ne me changerai pas de moi même. Quand je lui demandais depuis quand elle était seule elle me répondait que ça faisait a peu près depuis le début d'Era. « Environ dix ans donc … » je la regardais, ça n'avait pas du être drôle pour elle je m'en doutais bien. « Environ sept mois, mais je n'ai pas tellement de notion du temps. Mais ça fait déjà longtemps. » et en même temps revenir d'où je venais serait tellement dur surtout après tant de temps …

Nous arrivions près de rochers et elle me demandais si je reconnaissais les lieux. « Heu … » je regardais autour de moi mais non, rien ne me rappelait quoi que ce soit pas de source en vue. « Non pas vraiment, je suis arrivée ici par accident. Je ne connais pas du tout les lieux. » dis-je dépitée. J'avais juste couru là où mes pas me menaient.
En la voyant s'adosser au rocher, je la suivis et en fit de même, le plus je pouvais reposer mes chevilles, le mieux ça serait. Je ramenais mes genoux sous mon menton et enserrait mes jambes avec mes bras. J'avais trente ans et je me sentais comme une gamine qui avait perdu ses parents. Ce qui était le cas, seulement la personne qui m'avait aidée à surmonter cette mort je l'avais également perdue. Je fermais mes yeux doucement.

Mais elle me sortit avec surprise de mon calme. Avec une simple phrase elle me renvoyait toutes mes questions dans le visage. Toutes mes incertitudes et tout mes doutes. Toute ma douleur. J'ouvrais les yeux et la regardais. Qui il était. « C'est » et j'insistais bien sur le présent de la phrase « mon mari. ».

Je soupirais et jouais avec mon alliance doucement la faisant tourner autour de mon doigt l'air rêveuse. Je levais mon regard sur elle et ajoutais simplement. « Il me croit morte depuis sept mois. » je n'avais pas envie d'en parler plus ça faisait trop mal et elle était totalement étrangère pour moi. Mais la question était répondue maintenant. Je penchais ma tête en arrière et la posais sur le rocher en fermant les yeux. Restant silencieuse.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Lun 29 Nov - 20:21

Dix ans…. Et bien, il n’y avait rien à dire… le temps nous filait vraiment entre les mains. Comment est-ce que j’avais fait pour survivre pendant si longtemps ? Survivre sans Adrian… Avec ce trou dans ma poitrine ? Peut-être que mon comportement, ma façon de tuer tout le monde qui ne me plaisait pas, cette froideur, cette haine, sans ayant aucune compassion… Oui, en perdant Adrian j’avais perdu ce qui faisait de moi un être humain et c’était surement ca qui m’avait gardé vivante pendant tout ce temps. La jeune femme était toute seule depuis quelques mois… Donc elle avait du être avec un groupe d’autre survivants pendant tout ce temps. Est-ce qu’ils étaient morts ? Capturés ? Je ne le demandais point, cela ne m’intéressais pas. M’appuyant contre le rocher, je grimaçais doucement lorsque la jeune avouait ne pas trop connaître les lieux. Géniale ! Et c’était surement trop beau qu’elle ait une carte des Etats-Unis sur elle.

« Bon.. j’irais inspecter les entourages… Mais faut d’abord que je me reposes quelques instants. «

Oui, tantôt j’irais regarder si il n’y avait pas une ville en ruine quelque part, ou une meilleure cachette que ces rochers et puis je partirais à la recherche de la source d’eau. A ma question, j’avais très vite remarqué l’attitude changeante de la jeune femme. Je ne ressentais peut-être plus des sentiments, mais je pouvais néanmoins les reconnaître sur les visages d’autrui. Son mari.. Qui la pensait morte… Elle devait surement être à la recherche de cet homme. Mais je voyais bien qu’elle n’aimait pas en parler et c’était pas grave. Je préférais le silence… Ainsi je pouvais presque oublier la présence d’Honey. J’ouvrais le sac à dos à côté de moi, prit quelques chargeurs et rechargeait à fond mes deux Beretta, avant de refermer le sac. Je fermais quelques instants les yeux. Je ne dormais pas. Je me reposais. Au moindre petit mouvement, au moindre petit bruit j’étais prête à combattre… Et oui… C’est comme ca qu’on survit dans ce monde, surtout lorsqu’on est seule et qu’on doit tenir la garde tout en dormant.

Après une dizaine de minutes, j’ouvrais les yeux et je me relevais, scrutant les alentours. Mon regard finit par tomber sur la jeune femme. Mettant mon sac autour de mon épaule, je reprit la parole.


« Je vais essayer de trouver un lieu plus sure ainsi qu’une source d’eau. Restez ici, je ne serais pas parti très longtemps. »

Primo j’étais plus rapide plus seul et moins vite repérable. Secondo la jambe de la jeune femme n’allait que la faire souffrir si elle s’obligeait à marcher. Surtout que j’étais même pas sure de pouvoir trouver quelque chose de meilleur que ces rochers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 3 Déc - 22:46

Je n'avais guère envie de parler, je ne savais pas si elle le ressentait ou pas, mais elle ne tarderait pas a le sentir. Nous marchions et trouvions enfin un endroit. Elle aussi restait silencieuse. Tant mieux quelque part. Je n'avais pas envie de parler. Non je ne connaissais pas les lieux. Je hochais la tête quand elle me disait qu'elle irait inspecter les alentours plus tard. Bien, puisque moi je ne pourrait pas.

« Comme vous voulez. » je la regardais « Vous faites ce que vous voulez, vous n'êts pas obligée de rester avec moi. Je sais très bien me débrouiller toute seule » dis-je sans aucune intonation. Je ne voulais pas la blesser, je ne la connaissais juste pas.

Nous nous asseyons et elle me demandais qui était l'homme sur la photo. Je le lui disais mais je ne disais plus rien, je n'avais pas envie de parler et surtout pas de Skylar, surtout pas avec elle, que je ne connaissais pas, je n'avais pas envie de lire ses questions sur son visage. Ses jugements peut être même. Je ne disais donc rien de plus. Elle fermais les yeux et semblait se reposer un peu. Je regardais aux alentours et pensais à nouveau à Skylar. Qu'est ce qu'il me manquait … mais elle me sortait de mes pensées en disant qu'elle allait essayer de trouver un lieu plus sur et une source d'eau. Je levais les yeux vers elle et la regardais doucement.

« Vous savez, vous n'êtes pas obligée de revenir. Je ne vous demande rien. », je lui avais juste demandé de m'aider avec l'atelle. Et encore si elle n'avait pas été là je me serais bien débrouillée seule.

La voyant s'éloigner je penchais ma tête sur le côté. J'étais épuisée. J'avais besoin de dormir. Et rapidement, très rapidement, je voyais encore Mirage entre mes cils alors que mes yeux se ferment. Puis un sentiment de calme et de douceur.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Dim 5 Déc - 21:22

Mon regard se posait un court instant dans le sien. Je ne doutais pas du tout qu’elle savait se débrouiller…Enfin pas à cent pourcent bien sure car fallait dire que frapper une machine à mains nus étaient loin d’être quelque chose de très intelligent à faire. Mais elle avait bien réussit à ne pas se faire capturer pendant pas mal de temps et toute novice se serait vite fait tué ou capturé, alors quelque part elle devait bien savoir se débrouiller. Peu importe si la manière était idiote et insensé, elle était encore en vie et libre. Mais je n’étais pas ici pour jouer à la mère Théressa.

« J’ai pas prétendu le contraire. Et croyez moi je ne suis pas le genre de personne à vouloir proteger tout ceux que je rencontre. »

*Alors c’est quoi qui te pousses à te comporter civilisé ?*Pas réellement envie de lui dire ca. Il y avait quand même une certaine fierté qui me restait. Je me reposais quelques minutes avant de me relever et de me décider à verifier un peu les alentours. Et alors que je prenais mes affaires, j’arrêtais mes mouvements pendant un court instant, écoutant les paroles d’Honey. Malheureusement pour moi, j’étais obligé de revenir. J’aurais bien voulu faire le contraire. Mais même moi j’avais un code d’honneur à suivre. Oh un code qui n’avait rien à avoir avec la moralité des humains. Moi les lois telle que tu ne tuerais point, et tu ne volera pas et toutes ces autres conneries… Oh non ce n’était pas de ca que je parlais. Moi c’était assez simple, si pour une quelconque raison on avait reçue à gagner mon respect (chose qui est loin d’être facile presque impossible), j’allais me comporter comme une allié. Ou alors si on me sauve la vie, comme Honey venait de faire. Rendre l’ascenseur et ne rien devoir à personne. Mettant mon sac à dos.

« Je sais. Mais je reviendrais. »

Je me mit en route sans me retourner une seule seconde. Mémorisant le chemin, pour que par la suite je puisse retourner près d’Honey. Je pense que j’ai bien du marcher une bonne dizaine de minutes avant d’arriver près d’un débris qui avait du être un vieux hangar d’avions. Bien sure à l’intérieure… Aucun avion… mais bon ce n’était pas du transport que je cherchais. L’endroit semblait être complètement désert. Je finis par tomber sur une réserve : du matériel pour bricoler sur les petits avions… non j’avais pas besoin de ca… Ah tiens des conserves de nourriture…. Bon la date était depuis quatre ans dépassés, mais ca restait de la nourriture. Je les prenais avant de sortir. Mais tout à coup mon regard s’arrêtait sur quelque chose.. Une cuisine avec des bouteilles de.. non… je m’approchais et ouvrait une des bouteilles.. Mais c’était belle et bien de l’eau. Avec tout ca je reprit prudament mon chemin avant de retourner près d’Honey, qui jouait à la belle au bois dormant. Je dépossais mon sac à côté d’elle et je fit qu’elle ouvrait les yeux. Lui proposant une bouteille ainsi qu’une conserve.

« Tenez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mar 7 Déc - 16:04

Il y avait quelque chose que je ne comprenais pas en elle. Mais je ne la connaisais pas, alors je ne pouvais pas me permettre de juger, mais enfin elle disait qu'elle n'était pas du genre à vouloir protéger les gens qu'elle rencontrait mais alors pourquoi est ce qu'elle « prenait soin » de moi et restait avec moi. Je ne lui avait rien demandé si c'était de m'aider pour l'atelle. Je la regardais en haussant un sourcil.

« Hm. Alors pourquoi est ce que vous restez à mes côtés » demandais – je avec un sourire. C'était sa raison et elle faisait ce qu'elle voulait. Je ne l'empêcherai de rien. « Ca ne veut pas dire que votre présence me gène, mais excusez moi de vous le dire, mais vous semblez plutôt solitaire et bien vous arranger avec cela. » ce qui en soit était également devenu mon cas aussi. Solitaire … moi qui aimait tant le contact des gens avant, les sauver, c'était … c'était tellement agréable de pouvoir se dire que l'on avait sauvé la vie de quelqu'un, rien qu'en bouchant une artère ou en faisant un pansement, ou des choses plus compliquées. Mais jamais je n'avais attendu de choses en retour.

Elle me disait que tout de même elle reviendrai. Je souris et hochais de la tête. « Bien » dis-je avant de la voir s'éloigner et de tomber dans un sommeil profond. Ce fut un sommeil sans rêve ce qui n'était pas plus mal. Ces derniers temps je rêvais beaucoup trop de la Résurrection, mais là, était ce l'épuisement du combat – et surtout de mon inconscience? - qui me fatiguaient? Peut être.

Je sentis un léger bruit autour de moi et j'ouvrais les yeux rapidement, combien de temps est ce que j'avais été endormie? Où est e que j'étais? Ah oui … en Amérique … quelle idée. JE constatais que Mirage était revenue. Elle me proposait une bouteille et une conserve que j'acceptais avec un grand sourire.

« Merci beaucoup Mirage. Vous avez trouvé ça où? » demandais-je très surprise en désignant la conserve que je commençais déjà à ouvrir. « En tout, cas vraiment, merci » dis – je après avoir sorti une cuiller de mon sac et je commençais à manger.

Je relevais les yeux vers elle et demandais simplement. « Je suis restée longtemps endormie? »

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mer 8 Déc - 16:39

Pourquoi est-ce que je restais? Je me le demandais aussi.. enfin non je le savais très bien. Mais comment dire ca ? Du coup, je me comptait simplement d’hocher les épaules et de répondre.

« C’est vrai que j’aime la solitude et cela pour beaucoup de raisons. Mais parfois on est obligé de rester. Vous m’avez aidé, et même si j’aurais très bien pu m’en sortir de moi-même, pour cela je vous dois une chandelle. Et tant que je ne vous l’ai pas rendu, je ne m’en irais pas. »

Et voila qui était dit. Je prit mes affaires et quelques instants plus tard, j’étais déjà entrain de marcher en direction de je ne sais pas ou. Mes idées allaient un court instant vers Nullah, la raison pourquoi j’étais en Amérique. Trouvé ce camp et le sortir de là… Mais cela n’allait surement pas être très facile et surement pas toute seule. Je grognais intérieurement à cette pensée. *On n’attaque pas un camp gardé toute seule, Mirage. Même le meilleur soldat se ferait tuer.* Mais fallait bien faire quelque chose. Je ne pouvais pas le laisser là. Déjà qu’il n’aurait jamais pu être capturé en ma présence. Mais fallait que je trouve un plan pour le sortir de là… Tout en marchant je réfléchissais, mais je ne trouvais aucune idée. Ce qu’il me faudrait était des explosives, une équipe. Se le jouer à la solitaire n’allait servir à rien, à part à me faire tuer. Et morte, je ne saurais pas sortir le petit de là. Après un bon bout de temps, après avoir retrouvé quelques conserves et de l’eau dans un hangar, je retournais près d’Honey, qui se réveillait à ma présence. Lui tenant une conserve.

[/b] « Il y a un vieux hangar un peu plus loin. Il n’y avait rien de bien intéressant à part ces quelques conserves. Mais il y a un petit réservoir d’eau. Et c’est surement un lieu plus sure qu’ici. »[/b]

Je me contentais d’hocher simplement la tête à son remerciement. Sortant une cigarette du paquet, je l’allumai et me détendit un peu plus. Qu’est-ce que ca pouvait faire du bien, une petite cigarette.

« Si vous vous êtes endormi quand je suis partie jusqu’à maintenant, vous avez effectivement fait un bon petit som’. »

Finalement je pris une conserve et l’ouvrait à mon tour. Je commençais à manger. Bah pas quelque chose de vraiment bon, mais c’était de la nourriture et c’est ce qui comptait.

« Vous ne sauriez pas par hasard si il y un camp de prisonniers dans les parages ? «

Bien sure tant que je n’avais pas du matériel adéquat pour attaquer cette base, tant que je n’avais pas un meilleure plan moins suicidaire, je n’allais pas me lancer. Mais si je savais déjà la localisation de ce camp, ca m’avancera déjà un peu mieux.[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 10 Déc - 2:46

Je ne comprenais pas du tout pourquoi elle restait mais qu'est ce que je pouvais y faire. Elle faisait ce qu'elle voulait. Je souris doucement en entendant ses paroles d'explications. « Vous êtes un peu étrange Mirage » puis souriant « Mais en même temps qui ne l'est pas depuis ces dernières années … » dis-je sans être sûre qu'elle m'entende vu qu'elle s'éloignait déjà.

Quand elle revenait elle semblait avoir trouvé de la nourriture et de l'eau en bouteille même! Je fut étonnée. Vraiment étonnée qu'elle revienne. Mais après tout elle avait bien dit qu'elle reviendrait, non? Elle tenait sa parole. Rien de plus. Je la remerciais sincèrement et mangeais un petit peu de cette conserve. De la nourriture. Qu'importe le goût ou la date de péremption. C'était déjà ça de pris. Et pour ça je la remerciais. « Hm, d'accord. » dis-je quand elle m'expliquait l'endroit où elle avait trouvé l'eau et la nourriture. « Et vous pensez qu'il y aurait du matériel médical. » je pris une gorgée d'eau et ajoutais « Même si si l'endroit à déjà été fouillé, ce qui doit être le cas, c'est une des permières choses qui ont été prises. » Mais en même temps s'il restait de la nourriture et de l'eau!? Ca serait génial si je pouvais refournir un peu mon stock médical car là ça devenait critique. J'aurai pas assez pour rentrer à Edinburgh. « Oh de toutes manières je me repose un peu et je retourne vers l'Écosse. »

Je hochais la tête, alors oui je devais avoir dormi un sacré bout de temps! La nourriture était maintenant bientôt finie et ça faisait du bien de se mettre quelque chose de solide dans l'estomac. Je me retournais vers elle quand elle me demandais s'il y avait un camp de prisonnier dans le coin. Je regardais à l'horizon , pas que ça m'aiderait à lui répondre, mais quand même. « Je ne sais pas peut être bien. J'ai voyagé pendant quelques jours avec un petit groupe d'humains avant, ils venaient de là » je montrait la direction dont nous venions également « Mais il ne me semble pas qu'ils aient été des échappés! » je posais ma conserve qui était maintenant finie sur le sol. « Mais je ne pense pas. » Je pris une longue gorgée d'eau et ajoutais « Pourquoi? Vous cherchez quelque chose? Ou quelqu'un? »

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 10 Déc - 8:41

Etrange? Tiens c’était bien la première fois qu’on me disait ca. D’habitude j’avais le droit à des mots plus cru, plus négatifs. Des mots telle que folle, cinglé etc. Etrange… oui pourquoi pas… J’imagine que c’est mieux que folle. Peu de temps par la suite, comme j’avais dit, je revenais près d’Honey. J’avais peu de qualités, mais j’étais bien une personne qui se tenait à ses paroles. Je secouais la tête, signe négatif.

« J’ai fouillé le lieu et j’ai rien vu d’autre qui pourrait être utile. »

Je mangeais tout en l’écoutant dire qu’elle voulait retourner en Ecosse. Ecosse ? Pourquoi l’Ecosse ? Un rapport avec la Résurrection ? Et bien que c’était pas ma première priorité, prendre toutes les informations que je pouvais avoir ne pouvait surement pas me faire du mal.

« L’Ecosse ? Pourquoi l’Ecosse ? »

J’avais presque demandé si c’était là ou son mari se trouvait, mais quelque chose me disait que ce n’était pas une chose à faire. Tiens j’avais encore une certaine empathie alors ? Je me surprends encore chaque jour ! Je terminais de manger et déposait la conserve à terre, avant de lui demander si il n’y avait pas un camp de prisonniers par ici. La réponse fut négative.

« je vois… »

Je la regardais un court instant lorsqu’elle me demandait pourquoi j’avais pose cette question. Après une courte réflexion, disant que cela ne pouvait surement pas faire du mal de le lui dire.

« Il y a quelques jours, les machines ont capturé un petit garçon. J’ai été incapable de le protéger…Et même si il a peu de chance qu’il est encore en vie, je refuse de le laisser dans ce trou, d’où ma raison en Amérique… »

Voici la plus longue conversation que j’avais fait avec une humaine depuis des années. Je détournais mon regard vers l’horizon. Est-ce que Nullah était encore en vie ? Quelque chose me disait que oui. Il avait fait tout un chemin tout seul, sans mon aide.. Si il avait su survivre jusqu’à maintenant… Mais les camps devaient être plus durs que la vie en générale… De plus Dieu sait ce que les machines voulaient des enfants ou ce qu’ils pouvaient leur faire….

« Je suis consciente que c’est une mission impossible et suicidaire… Mais je ne peux pas le laisser là. Et si ce n’est pas moi… Qui d’autre le sortirait de là ? »

Nullah devait compter sur moi, et c’était bien la première personne que je ne voulais pas décevoir. C’était idiot, mais c’était comme ca. Je tournais par la suite mon regard vers Honey. Moi j’avais des bonnes raison d’être solitaire. Mais elle ? C’était quoi son excuse de se retirer du monde, alors qu’elle avait un mari qui vivait toujours, mais qui la croyait morte ? C’était quoi cette histoire de dingue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Ven 10 Déc - 14:40

Oui étrange était le seul mot qui correspondait pour Mirage. Du moins pour moi, je ne la connaissait pas, et je n'avais donc pas le moyen de lui attribuer d'autre qualificatif. Mais ça n'était pas étrange dans un sens méchant. Juste dans un sens de surprise. Je ne m'attendais pas à rencontrer une personne dans ce désert qui veuille me coller aux basques qui ne soit pas un de ces foutu Destructeurs. Je souris doucement puis partit dans un long sommeil.

A mon réveil et son retour avec de la nourriture et de quoi boire elle me disait qu'il n'y avait plus rien dans ce campement. J'avalais durement ma salive « Bizarre qu'il y ait de l'eau et de la nourriture encore. » je haussais les épaules « Mais tant pis, espérons que j'aurais assez pour le voyage de retour. » je regardais le ciel et fermais doucement mes yeux.

Elle fut surprise que je veuille retourner en Écosse. Je tournais ma tête vers elle « Tout simplement parce que d'une c'est ma terre natale, de deux parce j'aime cet endroit et de trois tout simplement parce que je me suis établi un petit campement dans le château d'Edinburgh. » je la regardais, oh mais je ne la forçait à rien. Je l'informais juste que moi je repartais pour l'Écosse, elle était libre de ses mouvements. « Voilà pourquoi. » et contrairement à ce qu'elle pouvait penser ça n'était ni pour la Résurrection ou même Skylar. Non j'avais arrêté de chatouiller cette idée du doigt il y a … des mois. Puis je ne trouverais même pas l'entrée!

Mon visage tomba quand elle me disait qu'un petit garçon avait été capturé sous ses yeux. Mes sentiments étaient mitigés, je n'étais plus Honey le rayon de soleil d'autre fois. J'étais devenue pessimiste. Et voir ce petit garçon mourir sous mes yeux la veille n'avait pas aidé. Un petit dont je ne savais même pas le nom. Je souris gênée et hochais de la tête. Oui je la comprenais, mais est ce que c'était utile d'y aller seule. « Je comprend bien, mais c'est risqué surtout seule! Mais je comprend que vous ne vouliez pas le laisser seul là bas. Malheureusement vous ne pouvez rien pour lui. » ça n'était peut être pas la meilleure chose à dire « Pour le moment en tout cas. Ça ne s'improvise pas. Il faut y réfléchir, trouver où il est. Ça serait idiot d'attaquer le mauvais camps et ne réussir à rien même pas a libérer un des prisonniers. » je hochais négativement de la tête. Je ne savais pas qu'en penser. Moi je ne voulais pas me battre. Je n'aimais pas ça, mon métier n'était pas de prendre des vies, même celles des machines mais de les sauver.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Dim 12 Déc - 22:06

c’est vrai que c’était bizarre, mais il y avait tellement de possibilités pourquoi les pilleurs n’avaient pas eu le temps de prendre la nourriture et l’eau. Puis au fond, est-ce que ca servait à quelque chose d’y prêter de l’attention. Ce qu’on avait, on avait, et c’était ca qui comptait. D’où cela venait et pourquoi cela se trouvait là, ce n’était pas vraiment important.

« Oui, mais peut-être qu’ils avaient pas eu le temps de prendre plus de choses.. Les machines sont peut-être arrivées. Enfin peu importe, tant mieux qu’il y avait quelque chose d’utile. »

Tournant mon regard vers la jeune femme, je réfléchis un court moment avant de dire, sur un ton neutre.

« Au pire, j’ai aussi une trousse de soins qui pourrait te servir. »

Bah à quoi bon de la vouvoyer tout le temps ? On devait avoir plus au moins le même âge et de plus dans ce monde… A quoi ca servait d’être encore poli ? Surtout que je n’allais pas la lâcher d’aussi vite. Et je n’étais tout simplement pas vraiment habitué à vouvoyer longtemps quelqu’un. Lorsqu’elle me parlait de vouloir retourner en Ecosse, je la regardais surprise. Ecosse n’était pas directement à côté… Et puis l’idée de la Résurrection m’était venu en tête. Angleterre… Ecosse… C’était dans ces environs là qu’ils devaient se trouver, mais impossible d’avoir plus d’informations que ca. Elle avait crée une planque dans un château en Ecosse ? Puis le sujet passait sur Nullah et j’hochais les épaules. Je savais bien que cela ne s’improvisait pas, qu’il me fallait un plan.

« Oui.. je sais l’idée est assez suicidaire. Mais qu’est-ce que je peux faire d’autre ? Attendre ? Me dire qu’il est mort et le laisser espérer dans ce trou que je vienne le sauver sans réellement prendre la peine d’essayer ? L’idée est stupide et suicidaire… Mais je ne peux pas rester les bras croisés. »

Mon regard allait vers mes pieds. J’étais une combattante née, éduqué par un militaire, j’avais connu que les règles militaires, les codes de combats, les batailles, le sang…. Au fond je ne connaissais que ca. Et si un jour je devais être tué, ca serait dans un combat et pas autrement. Levant mon regard vers Honey, j’ajoutais.

« C’est ma faute qu’il s’est fait capturé, j’aurais mieux du le protéger et j’aurais du trouver quelqu’un pour s’occuper de lui. Mais j’ai été incapable…. Du coup je dois me rattraper et le sortir de là. Mais oui… il me faut un plan, du matériel plus lourd, quelques explosifs peut-être…. Mais je dois le sortir de là, tout comme je te dois une chandelle. Et que je ne m’en irais pas tant que j’ai pas su te renvoyer l’ascenceur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Lun 13 Déc - 17:36

« Oui, mais peut-être qu’ils avaient pas eu le temps de prendre plus de choses.. Les machines sont peut-être arrivées. Enfin peu importe, tant mieux qu’il y avait quelque chose d’utile. »

Je soupirais, non ça ne me paraissait pas logique. « Oui peut être mais en même temps si les machines étaient arrivées à cet endroit pourquoi est ce qu'elles n'auraient pas détruit la nourriture et l'eau? C'est je pense la première chose qu'elles cherchent à nous retirer. » je haussais les épaules « Enfin, je peux très bien me tromper aussi. »

Enfin tant pis nous avions un peu de nourriture et plus important que tout, de l'eau c'était déjà bien. « Au pire, j’ai aussi une trousse de soins qui pourrait te servir. » je la regardais étonnée. Je ne l'aurais jamais pensé quelqu'un de partageur. Non pas dans un sens méchant ou quoi que ça soit mais elle ne semblait pas faire confiance aux gens alors pourquoi me proposer ceci.

« Non ne t'en fais pas ça devrait aller. Le temps que j'arrive en Écosse en tout cas » mentis-je. Mais je ne voulais pas qu'elle ne puisse pas se soigner non plus car deux en mauvais état n'était pas utile, alors que juste une était plus facilement gérable. « Merci quand même en tout cas. » il était peut être en effet temps de passer au tutoiement. Pas besoin de faire des chichis.

« Hm je ne suis pas la meilleure conseillère en ce sujet, puis je ne te connais pas assez et lui encore moins, mais je suis certaine qu'il préfèrerait que tu te prépare mieux avant d'aller et de foncer dans le tas, ça ne servirait à rien du tout. » je la regardais avec douceur. Cette femme était en fait tout à fait humaine quoi qu'elle ne veuille montrer. Ca pouvait se comprendre si elle était restée dehors si longtemps. Mais il ne fallait pas qu'elle perde le principal de vue. « Écoute Mirage. Je veux bien t'aider, juste pour le moment je ne suis pas en état. La perte d'un enfant est impensable. Et pourtant ça arrive, mais si tu veut le sauver il va falloir être patiente. Te reposer, tout prévoir. Et être préparée. » je me levais et allais m'asseoir à côté d'elle. Mes chevilles faisaient encore un peu mal, mais je n'en montrais rien du tout. « Et te sentir coupable ne changera rien du tout, bien au contraire, si tu te dis ça tu vas de mettre la barre encore plus haute et ça t'empêchera de faire les choses bien. » j'osais poser ma main sur la sienne prête à la retirer tout de suite si ça ne lui plaisait pas. « Ecoute, je te propose que l'on aille en reconnaissance voir s'il est dans le coin ou non, observer les choses. Ça je peux faire. J'ai tellement de fois entendu mon mari parler de ce genre de choses. Et pour ça je pourrais être utile. Mais après il faudra retourner en Écosse, on y mûrira un plan et on reviendra. » je souris faiblement « Je m'y engage, mais il faut être prudentes et surtout préparées. » Je la regardais dans les yeux et demandais « Tu es d'accord? »

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mar 14 Déc - 0:09

« Peut-être… Mais si leur premières occupations étaient de capturer les humains, ils auraient pas fait attention ou ils se trouvaient. «

A quoi bon d’essayer de comprendre ces machines ? Par la suite, Honey me remerciait… Beurk, c’était déjà le deuxièmement remerciement qu’elle me lançait et je voyais pas pourquoi. Et je ne savais jamais comment j’étais supposé réagir là-dessus. Ainsi je décidais de ne rien dire et de me concentrer sur la phrase suivant, ou plutôt le sujet suivant qui était Nullah. Oui oui je sais fallait que j’établisse d’abord un plan…. Ces paroles de conseillère m’ennuyait, mais lorsque la suite de ses paroles me parvenaient à mes oreilles, je fus surprise. Qu’est-ce qu’elle venait de dire ? Elle voulait m’aider ? Mais j’avais jamais demandé de l’aide. Et puis je ne demanderais jamais de l’aide. J’avais pas besoin de l’aide.

« Wow… attend-là. Pourquoi est-ce que tu veux m’aider? T’as rien à y gagner, t’as d’ailleurs tout à y perdre, à commencer par ta vie ou ta liberté. »

Par la suite elle me parlait de me sentir coupable et du fait que cela ne servait à rien. Est-ce qu’elle pensait que je ne le savais pas ? Puis j’ai jamais dit que je me sentais coupable. Bon okey, j’avais belle et bien dit que c’était de ma faute, mais c’était que la pure vérité. Je ne jouais pas celle qui voulait attirer de l’attention ou de la compassion sur elle. C’était un fait, entant que mercenaire, entant que militaire, entant qu’Aspirant, en tant qu’agent j’aurais du le protéger. Et j’avais échoué. Mais bon, je me tus, la laissant parler. Et si j’avais été surprise au début, je l’étais encore bien plus avant. Elle s’y engageait ? Est-ce qu’au moins elle savait ce qu’elle faisait ? Et puis pourquoi ? Ce n’était pas comme ci on se connaissait vraiment et qu’on était les meilleures amies du monde, ni qu’elle connaissait Nullah. Ah non, je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle voulait faire ca. Et de plus si elle m’aidait j’allais encore lui être favorable pour un deuxième truc.

« Ecoute, t’es pas obligé. Je sais parfaitement bien me débrouiller. C’est pas comme ci c’est la première fois que je me lance dans une histoire sans retour possible des enfers. De plus je doute fort qu’on puisse jouer aux éclaireurs avec ta jambe. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mar 21 Déc - 4:13

Hm je haussais les épaules. A quoi bon se demander le pourquoi du comment, tant que nous avions cette nourriture et cette eau. Et c'était bien gentil de sa part de vouloir le partager avec moi.

Puis elle me parlait de ce petit garçon. Qu'elle avait vu se faire capturer sous ses yeux et je ne pus m'empêcher de sentir à nouveau le corps sans vie de ce pauvre enfant que j'avais étreint quelques secondes la veille. La culpabilité devait la ronger et je lui proposais de l'aider, parce que je pouvais comprendre cette culpabilité. Mais elle réagit assez violemment. Elle ne voulait pas d'aide. Quand elle me demandait pourquoi je répondit simplement « Parce que vu l'état de ce monde si on ne s'aide pas un peu de temps en temps on ne va pas aller bien loin. ».

Quand à ce que j'avais à perdre, la vie ou ma liberté je n'en dis rien jugeant que dire « Je les ai déjà perdues toute les deux en même temps » serait beaucoup trop mélodramatique. Mais apparemment ça ne lui semblait pas une bonne idée et elle rejetais mon aide catégoriquement. Oui je voulais bien m'y engager, une fois que je serais rétablie, oui ça donnerait un nouveau sens à ma vie, sauver la vie des autres. Ca l'avait toujours été mais ce but m'était devenu inconnu voire étranger depuis cet accident … depuis la mort de mon meilleur ami, depuis que je n'avais plus mon mari auprès de moi. Depuis que je ne pouvais plus compter que sur moi même.

« Je sais bien que je ne suis pas obligée, mais je veux t'aider, peut être un peu par égoïsme quelque part. » pourquoi est ce que je me confiais a elle? Parce qu'a quelqu'un qu'on ne connait pas c'est plus simple aucune idée, mais il fallait que ça sorte « J'ai plus envie de voir la vie en noir et errer sans but, j'ai envie d'avoir un objectif. » je bus une gorgée d'eau avant de la ranger soigneusement dans mon sac à dos. « Mais je ne te force à rien, je te propose quelque chose. A toi de voir. »

Je me relevais doucement après avoir fait attention à ne rien oublier ici « De toutes manières moi pour le moment je rentre en Ecosse. » J'avançais de quelques pas, j'avais mal aux chevilles mais il me fallait bien avancer, il fallait que je retourne en Ecosse, oui il le fallait.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylena Mirage DeValian
Dangerous Assassin
avatar

♣ Messages ♣ : 65
♣ Date d'inscription ♣ : 23/11/2010
♣ Localisation ♣ : You don't wanna know
♣ Métier ♣ : Mercenaire

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mar 21 Déc - 15:00

Je devais réfléchir aux paroles d’Honey… oui, réfléchir. Elle voulait aider ? Et lorsque je lui demandais pourquoi, elle me répondis que si on ne s’aidait pas de temps à autre on n’allait pas aller très loin. Pas le même point de vue que moi. Je m’étais toujours très bien débrouillé seule… mais je devais avouer que rentrer dans un camp d’Ares toute seule… était surement synonyme à suicide. Mais à deux ? Ah au moins si quelque chose m’arriverait, Honey prendrait soin de Nullah. Et c’était pas plus mal car tout le monde savait mieux s’occuper d’un gamin que moi. Par la suite, elle me parlait d’égoïsme. Je tournais mon regard vers elle. Elle voulait un objectif ? Tiens enfin quelque chose que je puisse comprendre. Moi le mien était tuer Caldwell… mais bon maintenait c’était devenu Nullah… Et aider Honey. De toute manière Caldwell pouvait bien encore attendre un peu. Je la regardais et ne savais toujours pas trop quoi dire. De l’aide ? C’était bien une première qu’on me proposait de l’aide. Et peut-être que quelque part, je devais laisser flotter ma fierté pour sauver le petit ? Je sortis une clope. La meilleure chose pour mettre mes idées en place et pour réfléchir. Finalement je tournais mon regard vers elle.

« Je comprends que t’a besoin d’un objectif.. mais ici tu risques d’y perdre beaucoup. »

Je me relevais lorsqu’Honey se levait. Elle retournait en Ecosse ? Et oui… et moi je la suivrais. Pour ma part, elle pourrait même avoir envie de partir à la recherche de l’Atlantide, je la suivrais quand même. Promesse est une promesse. Et oui, même pour une personne comme moi.

« Et moi je te suis. »

Marchant près d’elle, mon regard observait les alentours, comme à mon habitude et comme j’avais toujours fait. Même avant Era. Je tournais mon regard vers sa cheville… Je sentais déjà qu’on allait beaucoup avancer comme ca.

« Tu veux t’appuyer sur moi ? »

A prendre ou a laisser, je ne proposais jamais deux fois la même chose. De plus la charité était loin d’être une qualité chez moi. On continuait notre marche en silence. Toujours mes yeux fixés sur l’entourage, afin d’être pas prise par surprise à cause de ces foutus machines. J’avais jamais eu quelque chose contre eux… mais maintenant qu’ils avaient prit Nullah, cela changeait totalement mon optique. J’examinais un court instant Honey. Fallait vraiment être stupide de trainer avec moi, non ? Ou alors aveugle. Mais peut-être qu’elle savait parfaitement bien que j’allais rien lui faire. Pas maintenant et surement jamais. Je lui devais une faveur et une fois que c’était fait chacun part de son côté et les choses sont règles non ? M’enfin… elle avait quand même proposé son aide pour sauver Nullah.

« Moi j’ai une excuse de me la jouer solitaire… Je n’aime pas les gens. J’ai toujours eu du mal à les apprécier. Bon il y a des exceptions, mais en majorité je n’aime pas être dans la présence des gens. Je suis misanthrope. »

Pourquoi est-ce que je disais ca ? mmm quelque part, je voulais lui dire que j’étais mercenaire et que j’étais surement la dernière personne qu’elle devait proposer son aide, mais pour l’instant ces mots n’arrivaient pas encore à sortir de ma bouche.

« Et toi ? Ton excuse d’être seule ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honorata S. Johnson
HONEYI got a Bulletproof Heart

avatar

♣ Messages ♣ : 1847
♣ Date d'inscription ♣ : 03/11/2010
♣ Age ♣ : 31
♣ Localisation ♣ : Nowhere you can find me Ares
♣ Métier ♣ : Infirmière

Ma Survie
Santé:
100/100  (100/100)
Votre équipement :
Relationships :

MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   Mar 21 Déc - 17:42

Si elle ne voulais pas de mon aide elle n'avait qu'a le dire, je ne m'imposerai pas. Je n'étais pas du genre à m'imposer de toutes manières. J'étais là quand on avait besoin de moi ou éventuellement je forçais un peu les choses si j'estimais que les gens avaient besoin de soins même s'ils le refusaient, mais ce n'était aucune des deux situations. Elle le disait elle même, elle n'avais pas besoin d'aide elle était seule. Et se débrouillait bien ainsi depuis des années. Pourquoi moi, Honey, je pourrais y changer quelque chose. Avoir un but était bien, mais je ne voulais pas être un boulet pour elle, du moins plus que je ne l'étais déjà. Mais je ne lui avais jamais demandé non plus de m'accompagner c'est elle qui le voulait. Pas moi.

Une nouvelle fois je me mordais la lèvre pour ne pas dire que j'avais déjà perdu tellement que la chose la pire que je pouvais perdre maintenant était la vie. Je me contentais de hausser les épaules. « Oh je ne te force à rien. Je te propose juste mon aide, tu n'est pas obligée de la refuser ni de l'accepter. Ça ne changera rien pour moi. » de toutes manières je retournais en Écosse. C'était une chose sûre. Je marchais péniblement. « Tu fais comme tu veux, je ne te demande rien, si tu veux rester ici tu peux. »

Elle marchait près de moi et finit par me demander si j'avais besoin de m'appuyer sur elle. « J'en aurai besoin oui, mais il ne faut pas. Sinon ça guérira encore plus lentement ce que je ne veut pas. Et puis ça ne changera pas grand chose que tu m'aide ou pas. » je lui souris je ne savais pas si elle l'avait demandé par politesse ou par sympathie, mais c'était tout de même gentil de sa part de l'avoir fait. Mais je voulais me débrouiller seule, j'irai à mon rythme. « Je n'ai envie de dépendre de personne » ça n'apportait rien de bon de s'attacher aux autres. Quand on doit en être séparé ça ne rend la rupture que plus difficile, surtout si comme pour moi elle a été brutale et totalement inattendue.

Nous continuions à marcher doucement, lentement au fur et à mesure que mes pas me portaient ou non. Mais je serrais les dents et j'encaissais à la prochaine pause je me ferait une piqure de morphine, il m'en restait deux seringues, espérons que ça soit assez pour rentrer en Écosse.

Je tournais la tête vers elle quand elle commençait à parler un peu. Est ce qu'elle s'ouvrait ou pas. Aucune idée, j'avais du mal à cerner cette jeune femme. Elle n'aimais pas les gens et était misanthrope. Je pouvais le comprendre mais je n'étais pas ainsi, du moins je ne l'avais pas été avant. Maintenant j'essayais de ne pas m'attacher aux gens et aux choses. Je la regardais étonnée quand elle me demandait pourquoi j'étais solitaire moi.

« Je suis déclarée morte depuis huit mois. J'ai vu mon meilleur ami périr et mon mari disparaître je ne sais où. Et … je n'ai pas la force de reconstruire quelque chose. De le retrouver, trop de temps est passé. Je préfère rester seule, c'est mieux pour tout le monde. » c'était pas la vérité entière mais une bonne partie en tout cas.

_________________
» honorata felicia steel johnson
natalie portman

Invité, wanna know MORE about me?
Links Diary Fiche
Open pour 1 RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Girl, you gotta be what tomorrow will need | ft. Sylena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gotta Be You♫
» Algemene Onzin Topic
» Mysterious girl ain't so mysterious anymore o3o
» Pony Girl (Roya)
» Paper letter, paper girl // Kit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New Beginning :: La Terre :: Amérique du Nord :: Etats-Unis-
Sauter vers: